Yves Emond, Architecte

C’est à l’entreprise Forme Studio que nous avons confié la conception de MYX Condos. L’architecte et cofondateur Yves Émond a accepté de nous parler sa vision du projet MYX.

Yves a toujours rêvé d’être architecte. Plus jeune, il s’amusait à faire des constructions avec des Legos et autres petites briques.  Sa passion pour dessiner des maisons remonte donc à son tout jeune âge et il a poursuivi dans cette veine. Le métier d’architecte lui donne la sensation de changer un peu la façon dont les gens vivent et de faire évoluer les villes.

Une architecture unique 

MYX condos est le quatrième projet de la Corporation Proment auquel collabore Forme Studio.  Pour MYX, l’architecte a respecté la volonté du le promoteur de faire un édifice qui offre les mêmes avantages que les tours d’habitation voisines. « Même si l’édifice n’est pas érigé directement au bord de l’eau, le promoteur était préoccupé par la vue sur le fleuve. Nous avons donc dirigé les efforts architecturaux en ce sens et avons créé les voiles, qui orientent les fenêtres du salon sur le fleuve ou la ville. Cela confère un caractère unique au bâtiment et procure une plus-value pour les acheteurs », précise Yves Émond.

Le nouvel édifice de Pointe-Nord, MYX Condos

Un édifice complexe en raison de la mixité des usages 

MYX est un édifice complexe et ce, pour plusieurs raisons. Le défi principal repose sur la mixité des usages de l’immeuble. Par exemple, l’installation de commerces au rez-de-chaussée implique la construction d’un stationnement pour la clientèle, lequel est situé dans la cour intérieure. Or, puisque l’édifice abrite également des unités d’habitation, l’architecte a voulu masquer le stationnement avec un toit vert. Une porte cochère permettra aux clients d’accéder à l’artère commerciale. Enfin, il a fallu composer avec les différentes tailles des logements, des unités plus abordables de 650 pi. ca. aux logements plus luxueux de 1220 pi. ca., en passant par les maisons de ville. Tous ces éléments imposent des contraintes à la structure, aux différentes hauteurs et à l’architecture même de l’édifice. « Nous avouons être très satisfaits de l’aspect final de l’édifice» précise l’architecte.

L’entrée de l’édifice et la porte cochère de facture moderne

Une collaboration de longue date avec la Corporation Proment

Forme Studio collabore depuis près de dix ans avec la Corporation Proment. On leur attribue les maisons de ville construites près du lac des Battures,  les édifices ZUNI et Evolo S, ainsi que leurs maisons de ville,  situés sur la Pointe-Nord. « Au fil de ma collaboration, j’ai pu remarquer que Proment est un promoteur qui ne laisse rien au hasard, qui n’hésite pas à se poser des questions et, au besoin, à tout recommencer, jusqu’à ce qu’il soit 100 % satisfait du produit. Très peu de promoteurs sont aussi méticuleux.  Quand on se promène dans le quartier Pointe-Nord, on constate que chaque matériau, chaque élément a été mûrement réfléchi. C’est un véritable plaisir de marcher dans cet endroit où on peut apprécier le souci du détail ». explique-t-il.

À propos de Forme Studio 

Forme Studio est une firme d’architecture d’une trentaine d’employés, en affaires depuis 16 ans. Forme Studio se spécialise dans « les lieux où l’on dort », mettant son expertise au service du résidentiel : copropriétés, maisons, immeubles locatifs, résidences pour étudiants ou personnes âgées, hôtels. « On remarque une croissance de la demande pour les édifices à usage mixte, qui comprennent des commerces ou des bureaux en plus du résidentiel, » précise M. Émond.

Forme Studio travaille sur des projets variés dans la province. Mais ce qui passionne son cofondateur, c’est la conception de quartiers intégrés offrant une mixité d’usages et de types d’habitations. « Nous travaillons sur le développement de plusieurs « mini-villages » comprenant des tours, des édifices commerciaux, des parcs, des sentiers piétonniers. On pousse la réflexion au-delà d’un simple édifice, on doit penser en termes d’urbanisme, d’architecture du paysage et prévoir comment l’évolution du secteur au fil du temps ». conclut-il.

Partagez vos commentaires